Home> Blog Archives

Blog Archives

Séminaire pilote de chasse

13 juillet 2012 Catégorie :aviation Off

Un aviateur de chasse participe avec des aéroplanes dotés de bombes nucléaires à la planification de force de frappe. La jonction des chasseurs bombardiers et des sous-mariniers renforce le pouvoir de commandement de l’état. le pilote d’avion de chasse contribue d’autant plus à la défense des français contre toute intimidation dans le ciel. Quelques huit et 10 avions de chasse sont parés sans cesse à saisir promptement tout avion soupçonnable. Pareillement, le chasseur est animateur stratégique des manœuvres internationales engagées par l’Etat. Peu importe la tâche qui lui est attribuée le chasseur analyse sa charge, veille à ce que son avion est actif, conduit son aéronef pour une tâche de reconnaissance. Revenu à l’aéroport, il établit un compte-rendu de sa charge à son autorité. Chaque jour le pilote d’aéronef se donne à l’exercice militaire. Sa mission demande une grande capacité d’acclimatation aux innovants avions qu’il faudra contrôler. Les pilotes d’avion de chasse sont aguerris par leur corps d’appartenance, leur formation combinant les particularités liées à leur interdépendance à un corps et celles attachées à leurs avions de chasse et charges. Une part de cet enseignement se réalise sur simulateur d’avion. Les pilotes militaires doivent effectuer un nombre minimum d’heures de vol chaque année pour conserver leurs autorisations. Certains qui ne pourront pas devenir pilotes d’aéronefs peuvent faire une activité inoubliable en effectuant un vol en avion de chasse. Ressentez les sensations d’un pilote d’aéronef. Ressentez les impressions au cours de le vol en avion de chasse.

, ,

Séminaire Europe/Afrique à Yaoundé

13 juillet 2012 Catégorie :business Off

Nous avons le plaisir d’informer la communauté des juristes et des amis de l’OHADA que les 13 et 14 juin 2012 s’est tenu à l’Université Catholique d’Afrique Centrale (Campus d’Ekounou), Yaoundé (CAMEROUN), un séminaire à l’initiative de l’Association pour l’Efficacité du Droit et de la Justice dans l’espace OHADA (AEDJ), en association avec la Fédération Camerounaise des Clubs OHADA (FCCO) et avec le partenariat de l’Association Henri Capitant, sur « Le temps et l’application du droit des affaires : regards croisés afro-européens ». Ce séminaire a permis de réunir 95 participants, avocats, magistrats, auditeurs de justice, universitaires et juristes opérationnels des entreprises privées et publiques, ainsi que ceux des banques commerciales et d’investissement du Cameroun. Animée par Monsieur le Doyen François ANOUKAHA, la première table ronde a porté sur les relations entre le temps et la formation des contrats d’affaires. Après avoir planté le décor du thème général du séminaire, Monsieur le Doyen a laissé la parole aux deux panelistes, les professeurs Grégoire JIOGUE et Robert NEMEDEU de l’Université de Yaoundé 2-Soa, qui ont exposé chacun sur un aspect du sous-thème. Trois ateliers d’échanges d’expérience sur les questions pratiques ont été ensuite constitués autour des thèmes suivants : les clauses de maîtrise du temps dans la formation des contrats d’affaires en droit OHADA et en droit français, animé par le Professeur Alain KENMOGNE SIMO ; la bonne foi et la période précontractuelle en droit OHADA et en droit français, animé par le Professeur Yvette-Rachel KALIEU-ELONGO ; la gestion du temps dans la création d’entreprises : aspects du droit OHADA et pratique camerounaise, animé par M. Justin MELONG.

De retour de la pause-déjeuner, Monsieur le Vice-Recteur de l’Université Catholique d’Afrique Centrale a adressé à l’ensemble des participants et des intervenants les vœux de bienvenue, et aux associations organisatrices du séminaire les vœux de prospérité et de longévité, compte tenu du sérieux de leur fonctionnement et la durabilité de leurs projets. À la fin de son propos, Monsieur le Vice-Recteur a proposé un partenariat à l’AEDJ. Les travaux de la deuxième table ronde consacrée à « l’influence du temps sur l’exécution des contrats d’affaires », ont été animés par le Professeur KALIEU-ELONGO, avec comme intervenants : le Professeur Pierre Etienne KENFACK, de l’Université de Yaoundé 2-Soa, le Dr. René NJEUFACK TEMGOUA, de l’Université de Dschang, et Me ADOUL BAGUI Kari, Avocat au Barreau du Cameroun. Cette table ronde a suscité un grand nombre de réactions qui ont conduit à d’intenses débats. De retour de la pause, deux ateliers pratiques ont été animés successivement par M. Jean-Claude MONNIER, Ingénieur spécialiste de la dématérialisation des procédures et des documents, et Me Pierre BOUBOU, Avocat au Barreau du Cameroun. Ces ateliers ont suscité de nombreuses réactions de satisfaction. La deuxième journée a commencé par une table ronde sur « la prise en compte du temps dans l’articulation des stratégies de réalisation juridictionnelle des droits », animée par le Professeur Robert NEMEDEU de l’Université de Yaoundé 2-Soa, avec comme intervenants : M. Jules Raymond BILLONG, Magistrat, Président des Tribunaux de première et de grande instance de Mbouda ; le Dr. Bocar KANTÉ, Consultant auprès du cabinet de Me Romain BATTAJON, Avocat aux Barreaux de Paris et de Kinshasa, empêché ; et Me Jean-Blaise ETOUA, Avocat au Barreau du Cameroun.

Lire la suite: http://www.ohada.com/actualite/1611/compte-rendu-du-seminaire-tenu-les-13-et-14-juin-2012-a-yaounde-le-temps-et-l-application-du-droit-des-affaires-regards-croises-afro-europeens.html 

,

Séminaire du Comité Richelieu à la rentrée

13 juillet 2012 Catégorie :business Off

Comme chaque année le Comité Richelieu organise son séminaire sur 2 jours le jeudi 27 septembre après-midi et le vendredi 28 toute la journée. Ce sera l’occasion de lancer les actions pour 2012-2013, parler de l’actualité de l’innovation avec des invités prestigieux (en attente de confirmation), présenter les travaux des commissions, échanger, se retrouver,etc … Le Comité Richelieu est une association à but non lucratif créée en 1989 par 6 PME. Sa mission est plus que jamais d’actualité : aider les PME à exister et se développer dans un environnement de plus en plus concentré et mondialisé. Son originalité : aider les PME en développant des services professionnels et compétitifs tout en cultivant une dimension associative de porte-parole. Il est ouvert à toute PME française de haute technologie souhaitant le rejoindre. Ce site présente l’ensemble de ses actions et services. Afin d’aider les PME à comparer et à trouver la meilleure réponse à leurs besoins, voici des liens vers d’autres structures de soutien aux PME. Le Comité Richelieu rassemble plus de 150 entreprises de la Hig Tech. Voir Le Comité Richelieu

,