Home> Blog Archives

Blog Archives

Séminaire sur l’aviation de l’extrême

29 janvier 2013 Catégorie :aviation Off

Organisez un séminaire sur l’aviation de l’extrême avec deux formules possibles. D’abord comprendre fonctionne un avion – un séminaire conçu spécialement conçu pour ceux qui ont peur en avion. Dans les grandes lignes : de nombreuses personnes ont peur en avion étant donné qu’elles ne comprennent pas ainsi qu’ un aéronef de quelques centaines de tonnes peut opérer dans les airs sans s’écraser. Il est important de citer quelques caractéristiques aérodynamiques pour vous expliciter comment s’envole un aéroplane. La première règle aérodynamique est la portance. En conséquence la portance est une caractéristique simple, que l’on visualise d’ailleurs sur l’avion qu’autant les oiseaux. Dès que l’aéronef prend de la vitesse, l’air passe au dessus, et sous l’aile. L’air qui va sur l’aile est plus preste que l’air qui circule sous celle-ci, produisant de fait une dynamique de portance. La caractéristique est que l’aéronef est donc avalé vers le ciel. L’air défile plus dynamiquement sur l’aile du à son allure arrondie. La portance qui aspire l’aéroplane vers le ciel, se contrebalance à la masse de l’aéroplane qui le l’entraine vers la terre ferme. En conséquences plus la vitesse est importante – plus précisément plus la amplitude de vitesse est forte, plus la portance est intense, tirant l’aéronef dans le ciel. Les moteurs sont de fait importants, puisque ce sont les turbines qui permettent de faire décoller l’aéronef et de créer ce principe de sustentation. Une seconde peur régulière est celle de supposer que si les moteurs stoppent, l’avion filera vers le sol. C’est une occurrence assez rare, mais si l’aéronef ne dispose plus d’un moteur , singulièrement à cause d’un feu, le propulseur sera clos depuis le cockpit, et l’aéronef pourra poursuivre son chemin avec un moteur, qui est largement satisfaisant pour maintenir l’avion en vol. Dans la possibilité encore plus exceptionnelle dans laquelle les deux moteurs font défaut, l’aéroplane, à cause de son aérodynamisme et au phénomène de portance, pourra voler pendant vingt cinq minutes environ sur une distance de 250Km, ce qui est abondamment suffisant pour trouver un lieu d’atterrissage. Sur les gros porteurs qui disposent de 4 moteurs, il est insolite que toutes les turbines fassent défaut en même temps. Finalement, la voilure. Divers passagers s’affolent de remarquer que les ailes se courber, souvent en situation de perturbations. Les ailes sont dessinées pour s’incurver. Deuxième séminaire, pratique celui-ci, faire un vol de l’extrême, à bord d’un avion de chasse. C’est sur un avion d’entrainement de l’armée de l’air que vous pouvez faire votre baptême en avion de chasse, un expérience totalement inédite qui procurera sensations fortes et adrénaline à tous ceux qui tenteront l’aventure. Pour en savoir plus : vol en avion de chasse.

,

Séminaire de Miami à Key West

29 janvier 2013 Catégorie :destinations Off

Organisez votre séminaire à Miami, mais poussez la route jusqu’au bout de l’US1 pour arriver au terminus des caraïbes : Key West. Ce programme alterne à la fois découverte de Miami, une ville dynamique reconnue pour la mode, la musique et une atmosphère de fête non stop, alors que Key West est d’avantage pirate, et également un endroit où il fait bon faire la fête. A Miami en Floride, après avoir aperçu bon nombre d’hôtels Arts déco et vous être arrété devant la somptueuse villa Vizcaya de style Renaissance italienne, dirigez-vous vers le jardin botanique de plantes tropicales de Fairchild (Fairchild Tropical Botanic Garden) : 33,5 ha d’étangs couverts de lys et de plantes luxuriantes. Tout prés se trouvent la jungle et les jardins de Parrot, une Mecque touristique depuis les années 1930, avec ses flamants, ses tortues et ses singes. Le Le bleu-vert de l’eau est omniprésent dans le parc national de Biscayne, paradis aquatique dont on peut admirer la vie marine grâce à des bateaux à fond de verre ou en se jetant à l’eau pour une excursion avec masque et tuba. Arrêtez-vous près de l’accueil et faites-vous une idée de l’immensité – 607 000 ha – du parc national des Everglades, où tortues, alligators et crocodiles vivent en liberté. Continuant vers le sud, vous traverserez les 42 ponts sur pilotis qui enjambent la mer en direction de Key West. En chemin, vous aurez l’occasion d’admirer les hibiscus et les palmiers qui bordent la route, de faire de la plongée sous-marine au National Marine Sanctuary de Key Largo et de vous reposer un moment sur la plage sablonneuse du parc d’État de Bahia Honda. À Key West, un seul programme : entre les visites à la maison d’Hemingway et les beignets aux conques, c’est l’heure du farniente. Pour en savoir plus : voyage incentive USA.

, ,