Home> Blog Archives

Blog Archives

Pas de LGV pour Barcelone

30 août 2013 Catégorie :destinations Off

Barcelone qui se veut nouvelle capitale de l’évènementiel et du séminaire européen, peste contre les retards pris sur la ligne à grande vitesse Barcelone-Perpignan-Montpellier-Paris, qui n’avance toujours pas. Cette ligne qui aurait du être mise en place dès l’année prochaine prend du retard, et souffre d’une absence totale de communication. Ce qui n’arrange pas la ville de Barcelone qui souhaite également désengorger son aéroport, l’un des plus actifs d’Europe. Du coup Barcelone se targue d’un communiqué assez agressif pour dénoncer l’immobilisme. Le communiqué juge très négatif que les gouvernements espagnol et français n’aient pas encore été capables de faire circuler des trains en continu sur la LGV Barcelone-Perpignan, «alors que l’AVE espagnol circule sans encombre depuis huit mois jusqu’à Figueres-Vilafant» et que les TGV assurent depuis près de trois ans le transport de Paris jusqu’à cette gare transfrontalière catalane. Les voyageurs étant obligés, comme on le sait, de faire le changement à leur arrivée dans la cité de Dali. Pourtant, il avait bien été annoncé que la LGV devait être mise en service à partir du mois d’avril… dernier. Les dirigeants de la chambre de commerce pointent une explication : «En toile de fond, il y a une épreuve de force entre les opérateurs de chacun des réseaux ferroviaires à grande vitesse des deux pays». Et des responsables: «Les autorités françaises n’autoriseraient la circulation des trains à grande vitesse de la Renfe que jusqu’à Lyon, Toulouse et Marseille. Jamais jusqu’à Paris». En revanche, s’indigne l’institution barcelonaise, la SNCF «prétend faire arriver ses trains jusqu’à Barcelone et Madrid». La CCNI parle évidemment du «chaînon manquant» Montpellier-Perpignan, que l’Etat français n’a pas classé comme prioritaire dans sa liste des LGV à réaliser. En conclusion, les patrons de la CCIN affichent de manière très acerbe leur déception de voir repoussées leurs espérances d’exploiter «le vaste potentiel de nouvelles opportunités commerciales entre le sud de la France et la Catalogne, particulièrement dommageables pour l’aéroport de Barcelone». Source : Agence Séminaire Barcelone.

,