Home> Blog Archives

Blog Archives

Séminaire luxe à l’Alhambra

27 juin 2014 Catégorie :destinations Off

On le sait l’Espagne a besoin d’argent. Et pour aider le pays, le Gouvernement a décidé d’ouvrir certains de ces monuments nationaux aux entreprises, pour y loger. C’est dans un cadre de séminaire uniquement, mais cela permet aux entreprises en quête de différence et de luxe, de pouvoir profiter de ces lieux en toute exclusivité. C’est le cas notamment de l’Alhambra, à Grenade. « Palais que les génies ont doré comme un rêve et rempli d’harmonies ». Le fougueux Victor Hugo ne mâchait pas ses mots pour décrire la splendeur de cet exceptionnel ensemble de monuments hispano-mauresques. Il faut reconnaître qu’il est difficile de rester de marbre devant « La Rouge », ainsi baptisée en hommage à la couleur de ses murailles dans le soleil couchant. Dentelles de pierre, arcades, fontaines et jardins ponctuent ces enfilades de palais et de cours tous plus beaux les uns que les autres. Le Parador, aménagé dans un couvent du XVe siècle, est situé dans l’enceinte même de l’Alhambra. Les arcades de pierre et les poutres d’origine se mêlent judicieusement à un décor plus contemporain. Le petit déjeuner, pris sur une terrasse dominant les jardins est un enchantement. Merveille architecturale, l’ensemble témoigne de la lutte sans merci qui eut lieu entre musulmans et Espagnols. Grenade fut en effet la dernière ville à être reconquise, en 1492, après 7 siècles de lutte. Sa prise marque la chute du dernier souverain musulman, Boabdil, qui dût remettre les clefs de la citadelle à Isabelle de Castille et Ferdinand II d’Aragon avant leur entrée solennelle dans la ville. Proclamés « rois catholiques » par le très puissant clergé et la dévastatrice Inquisition, les nouveaux maîtres des lieux n’eurent de cesse de détruire tout ce qui avait trait à la présence arabe sur le territoire. Vaste programme donc. Qui épargnât tout de même une partie des monuments, dont l’exceptionnel palais de Comares, que les souverains préférèrent habiter lors de leurs passages à Grenade. Pour en savoir plus, c’est sur le guide luxe.

, ,