Home> Blog Archives

Blog Archives

Idée d’activité séminaire: la motoneige

16 octobre 2019 Catégorie :sensations fortes Off

Le week-end dernier, j’ai effectué ma toute première randonnée en motoneige. Je l’ai faite à La Mongie et je dois dire qu’en dépit de mes a priori, c’était une bonne expérience. En fait, je ne pensais pas que je le ferais un jour. J’étais convaincu qu’il s’agissait d’un truc réservé aux cacous, mais j’ai aussitôt changé d’avis une fois lancé: c’est surtout un engin particulièrement marrant à piloter. La bête se présente sous la forme d’un scooter muni d’une chenille et de lames pour foncer sur les pistes enneigées. , elle n’a pas l’air bien méchante, mais elle réserve tout de même quelques surprises. Niveau commandes, c’est très simple: le guidon à gauche pour accélérer et celui de droite permet de freiner. D’abord, la motoneige s’avère très nerveuse. La plus petite pression sur l’accélérateur, et on part au quart de tour. Et il faut également une bonne forme physique pour piloter l’engin, surtout dans les tournants: il faut en effet se pencher pas mal pour ne pas partir dans le décor. Les premières minutes, on a un peu la sensation d’être sur un cheval un peu trop nerveux. Mais on prend le truc et ça devient un pur moment d’exaltation. Pour ma part, j’ai réalisé cette expérience lors d’une excursion, à la tombée de la nuit. Dès lors que la nuit est bien tombée, il n’y a plus eu que la nuit, la neige, le bruit du moteur. L’univers se résumait au petit cercle de lumière du phare de la motoneige. Un moment de magie, où l’on a un peu le sentiment d’être seul au monde. Je vous mets en lien vers ma randonnée en motoneige, pour les fadas d »adrénaline. Mais au risque de me répéter,: l’engin est vraiment sensible… Retrouvez plus de renseignements sur l’organisateur de ce de randonnée en motoneige à La Mongie.