Home > news > Balade à Cape Town

Balade à Cape Town

Posted on 11 octobre 2017 | Commentaires fermés

Ah, les voyages. C’est presque ma raison d’être, d’une certaine manière. Il y a encore peu, j’ai réalisé un voyage de groupe qui m’a donné l’occasion de découvrir Le Cap. Mais des amis qui n’ont pas ma passion du voyage n’ont pas manqué de me demander comment je pouvais continuer à voyager alors qu’il y a de nos jours des attentats partout. J’ai eu du mal à leur livrer une réponse cohérente sur le moment, tant leur idée m’a frappé. Ce que nous indiquent ces attentats, en vérité, c’est qu’il n’y a plus aucune sécurité totale nulle part, de nos jours. Que ce soit au Moyen-Orient ou dans le Sud de la France, il n’est plus possible de se penser parfaitement à l’abri de tels risques. Néanmoins, il y a deux manières de se comporter face à cela. Soit l’on choisit de ne plus voyager du tout, soit l’on se force à faire comme avant. La première alternative me paraît déraisonnable. Je n’ai jamais compris, par exemple, pourquoi le tourisme baissait pour une destination touchée par les attentats. Evidemment, si des attentats y surviennent régulièrement, c’est une destination à éviter. Je n’irais pas à Kaboul, par exemple. Mais choisir d’éviter Paris parce qu’il y a eu les attentats de 2015 est vraiment stupide, à mes yeux. Parce que les chances d’être victime d’un attentat sont infinitésimales. Plusieurs millions de personnes visitent Paris chaque année, et les attentats n’ont fait au final que 128 morts. Attention, je ne minimise en rien ce drame : j’indique simplement qu’en comparaison du nombre de gens qui y viennent chaque année, il faut garder son sang-froid. Mais par dessus tout, se résoudre à ne plus voyager du fait des risques d’attentat me semble être une forme de capitulation ; c’est modeler son comportement conformément au désir des terroristes : en étant tétanisé par l’inquiétude. D’une certaine manière, c’est comme si, du fait du risque des MST, l’on cessait toute activité sexuelle ! Une prudence qui conduirait à l’extinction de notre espèce ! Sinon, je ne regrette pas ce voyage de groupe. Si vous ne connaissez pas bien, je vous mets en lien l’agence qui l’a planifié. Plus d’information sur cette expérience de voyage groupe à Cape Town en cliquant sur le site de l’organisateur.

Comments are closed.