Home > business > La réutilisation de l’eau en Tunisie

La réutilisation de l’eau en Tunisie

Posted on 21 novembre 2017 | Commentaires fermés

La réutilisation de l’eau constitue une priorité pour la Tunisie depuis le début des années 1980, époque à laquelle le pays a lancé un programme de réutilisation de l’eau à l’échelle nationale dans l’optique d’accroître ses ressources en eau disponibles. L’essentiel des eaux usées urbaines bénéficie d’un traitement biologique secondaire par boues activées, et aussi d’un traitement tertiaire, plus rarement. Les restrictions en matière d’utilisation des eaux usées traitées visant à protéger la santé publique ont bénéficié d’un écho considérable et vont dans le sens des recommandations de l’OMS. La réglementation tunisienne autorise l’utilisation d’effluents ayant bénéficié d’un traitement secondaire sur l’ensemble des cultures excepté sur les légumes, qu’ils soient destinés à être consommés crus ou cuits. Les services régionaux de l’agriculture supervisent l’utilisation des eaux usées traitées de manière sûre, et collectent les redevances auprès des cultivateurs. Ces derniers payent l’eau destinée à l’irrigation en fonction du volume requis et de la zone à irriguer. En dépit du fait que les pouvoirs publics soutiennent fermement le recours aux eaux usées traitées, les cultivateurs continuent de préférerl’irrigation à l’aide des eaux souterraines pour des raisons d’acceptation sociale, ou de réglementations concernant le choix des cultures, ou d’autres considérations d’ordre agronomique. Les exploitants des régions arides du Sud se disent également préoccupés par les effets à long terme des eaux usées salées sur le rendement de leurs récoltes et sur les sols. En outre, ils considèrent que les restrictions sanitaires les empêchent de faire pousser des cultures à forte valeur ajoutée telles que les légumes. Afin de remédier à ces problèmes, les décideurs tunisiens se sont employés à renforcer la coordination et à adopter des approches axées sur la demande en vue d’améliorer la planification de la récupération des eaux usées, et des projets d’irrigation au moyen d’effluents traités en toute sécurité.

Comments are closed.