Des roues de F1 sur les routemasters

19 avril 2012 Category :voitures Off

Les bus de Londres n’atteindront pas des records de vitesse, mais ils pourraient faire de substantielles économies de carburant. Six prototypes vont être équipés de roues développées pour la Formule 1 par l’écurie Williams: elles permettront d’économiser jusqu’à 30% de carburant. Fabriquées en carbone, elles sont bien plus légères que les premiers modèles et stockent l’énergie cinétique accumulée en route. Leur avantage par rapport à un moteur hybride, qui peut aussi recharger la batterie lors du freinage, est qu’on peut les installer sur les bus déjà existants, tandis qu’un changement de motorisation nécessite de revoir tout le véhicule. «Les forces exercées par un bus de 15 tonnes qui s’arrête et redémarre en permanence sont très similaires à celles d’une voiture de Formule 1, explique Ian Foley, directeur de Williams Hybrid Power. Nous pensons que le retour sur investissement peut se faire en cinq ans aux prix actuels de l’essence. Les économies peuvent aller jusqu’à 30%.» De nombreux tests sont effectués notamment lors de baptême  de F1 pour ensuite répliquer sur les routemaster, les fameux bus anglais.

Organisation de séminaire à Marseille

21 mars 2012 Category :destinations Off

Il y a une agglomération ennivrante au sud de Paris, il s’agit de la cité phocéenne. Antique et avec 2600 années d’âge, cette métropole de l’Orient présente une image d’abondante, et cette agglomération subsiste absolument déroutante. Dès sa édification, la agglomération désarçonne de part ses dissonances. La cité est fortifiante par ses personnes. La métropole embaume une attirance délicate. La métropole est également une agglomération d’histoire avec beaucoups de musées. L’agglomération trouble parce que la cité phocéenne ne démontre pas l’allure d’une agglomération usuelle. L’avantage initiale de la cité est son superbe entourage nature : des ilots brutes à 10 mn en mer, de belles berges, des exceptionnels fonds marins. Ainsi que les calanques. Ce qui affriole aussi est la cuisine qui se retrouve dans les cours de cuisine. Les diners ancestraux s’offrent du bord de mer aux troquets, avec amour. La métropole dispose similairement d’un environnement superbe à peu près annuel. La tournée dans le massif des calanques demeure une occupation à ne pas louper. Des itinéraires indiqués traversent l’environnement. Les falaises sont y compris un haut lieu de varappe apprécié des grimpeurs de provence. La plongée est pareillement une distraction clef à Marseille. La voile a également des adeptes. Découvrez les coteaux à proximité de la ville. Des clos proposent des cours d’œnologie à Marseille et dans les vignes afin de déguster les vins de provence. Une spécificité de l’agglomération est érudition. Il existe un véritable dialecte de Marseille, appréhendé et parlé par tous les résidents. Chaque saison est super afin de parcourir les lieux. La ville est séduisante tous les mois. Il y a aussi certains manifestations qui peuvent être piquants, tel que le pèlerinage de la Chandeleur. De nos jours, la ville présente d’une particularité criminelle, toutefois Marseille mérite à être comprise.Au niveau économie, la métropole reste affectation positive pour l’organisation de séminaire, le voyageur, y compris aussi pour la pêche. Donc détalez découvrir cette excellente région. La deuxième métropole de l’hexagone se place au cœur d’un tissu de communications intense avec de nombreuses des agglomérations européennes.

Cohésion dans l’avion

9 janvier 2012 Category :aviation Off

Il est tout à fait permis de se mettre aux commandes d’ un Boeing 737 en simulateur de vol pro. Cette action peu commune est pratiquée dans un espace de qualification des pilotes professionnels à Roissy. Ces personnel navigant partiront à postériori travailler pour l’aérien. Les simu de vol professionnels sont des merveilles de technologies, bougés par des vérins hydrauliques, qui reproduisent exactement les déplacements d’un airbus ou boeing. Cette pratique est très affectionnée par les épris d’aviation, mais encore par les personnes qui souhaitent découvrir la profession de commandant. Les intervenants sont accueillis par un pilote pro sur le centre d’apprentissage. Une présentation de trente mn est donné puis commence la séance de simulateur de vol. Le particulier peut choisir son lieu de départ et son lieu d’arrivée. Le candidat pourra également simuler la plupart des situations météorologiques ainsi que les problèmes qui peuvent arriver en volant.

Les fans de simulation s’en donnent à cœur joie. Mais aussi les gens qui ont peur en avion. Quelques personnes ont peur en avion à cause d’une très mauvaise expérience de vol. Des individus ont éprouvé des conditions climatiques catastrophiques, comme des conditions encore plus détestables comme être touché par la foudre dans l’avion, ou encore une panne. Toute condition durant le vol épouvantable favorise une crainte du prochain avion. Avec le but de se battre contre cette panique et cette peur en avion. Les simu sont utilisés par les instructeurs pour présenter des préparations antistress pour lutter contre la phobie de l’ avion. Ces préparations sont faites sur mesure et proposés au particulier pour une totale efficacité. La séance de trois heures consent au postulant d’appréhender l’aérodynamique d’un boeing et de se mettre en position, là aux commandes d’un avion de ligne. Epaulé d’un instructeur, le postulant se bat contre ses paniques afin de mieux les appréhender et les dépasser. Les simu de vol utilisables sont des Airbus 320 et Boeing.

La manière de piloter l’A320 et l’autre sont distinctes. La technologie de pilotage Airbus est ajustée sur le joystick – vous lancez une impulsion sur le manche à balai et l’aéronef va fixer l’allure qui vient de lui être ordonné, sans conserver l’angle d’attaque sur le manche à balai. Ceci est parfois troublant pour un postulant. A l’opposé, Boeing maintient une sensation de vol normal. Le manche est usuel, et il convient de conserver l’angle d’attaque sur le manche à balai pour conserver l’angle ou l’attaque de l’avion. Pour avoir de la hauteur, vous tirez sur le manche, et il faut retenir cette angle pour continuer à grimper. A l’inverse sur l’Airbus 320, vous impulsez un attitude de montée, et vous pouvez lâcher le joystick. L’appareil prolonge son angle de montée. Afin de redonner l’assiette, il faudra donc opérer sur le joystick pour retrouver l’attaque initiale. Il n’y a pas de choix parfait pour votre simu, cela dépend des expériences des personnes. De toutes façons, l’expérience en simulateur est extraordinaire.

Cohésion et cuisine

23 décembre 2011 Category :cuisine Off

Ma boite arrange un cours de cuisine. La raison de ce cours est de renforcer l’union des collaborateurs. Ces animations préparées par des agences incentive sont beaucoups réalisées dans les boites. Le cours de cuisine est ludique. Le cours est fait en plusieus groupes de participants. Cette distribution permet de renforcer l’unité du groupe. Durant trois heures les présents composent des plats qui seront ensuite dégustés par un professionnel. Le groupe qui dispose du meilleur plat est vainqueur. Le groupe est très content de collaborer à cette activité. Les assiettes ont par après été mangés par les présents pour profiter de la journée. Le travail de l’agence évènementielle est crucial pour identifier le cuistot pour notre entreprise. L’union collective est la catégorier et la magnitude des corrélations sociales qui existent entre les membres d’une société. Cette notion est usité pour signifier la force de la correspondance du groupe. Le niveau de cohésion collective soutient les développements des associations. Les liaisons sociales sont conçues de manière favorable par les particuliers structurant cette organisation. La connexion est déterminée également par l’intelligence collégiale. L’intelligence collective précise les habiletés perspicaces d’une convention procédant des réactions hétérogènes entre tous les membres. Les agences séminaire sont spécialisées dans l’amplification de cette faculté communautaire.

Le désert du Maroc

7 décembre 2011 Category :destinations Off

Le Maroc est un pays magnifique, superbe pays. Ma companie m’a convié dans ce beau pays pour cogiter à demain, avec mes nouveaux collaborateurs, et je dois dire que j’ai surtout bénéficier du pays. Tout le déplacement était coordonnée par des locaux, de ce fait nous n’avions qu’à nous laisser porter et savourer. Je reviens donc complètement séduit par ce pays aux panoramas si différents. Une incentive bien intéressant.

Nous avons eu l’opportunité de vivre Marrakech, attirante métropole qui tourbillonne. Marrakech a environ un million locaux ventilés sur une aire de deux cent km carré. Il s’agit de troisième cité du pays. Marrakech est également l’une des ville universitaires du pays, ce qui en fait une ville dynamique en pleine croissance. Les marocains bossent ici dans l’organisation de séminaire, dans l’organisation de incentives et dans les agences évènementielles à Marrakech dans le but de se financer leurs études mais également pour profiter.

J’aime principalement le contraste entre la vieille cité et les zones touristiques. Les superbes palais qui s’abritent dans les artères de la vieille ville. Mais aussi les beaux palais dans les sites d’avantage touristiques, qui donnent une ambiance distincte particulièrement dans les restaurants. J’aime aussi les montagnes qui se dressent au loin. Le rif est proche. Nous sommes partis en balade en quatre quatre au cœur de l’Atlas, une magnifique balade.

Autre excellente virée, la mémoire de cette balade en quad puis en dromadaire dans les ergs du Sahara. Obole de ce voyage incentive au Maroc, cette rando était spéciale. Nous avons pioncé en campement et apprécié les cieux. Pour atteindre le sable il faut premièrement croiser les plaines. Ces étendues ont spécifiquement de larges zones, allant des collines du Rif jusqu’au Haut Atlas, la plaine de de Sebou s’ajuste de bas plateaux, de rivières, quelques cols et des zones fécondes. Puis au sud du Maroc, l’Erg Chebbi, proche de la démarcation algérienne, est la plus vaste zone rocailleuse et de sable dans le Maroc. Diverses dunes atteignent 210m d’altitude.

Autre pensée organisé par l’agence séminaire à Marrakech, une rando dans l’omnibus Désert Oriental Express. Ce l’omnibus joint Oujda à Bouarfa sur 310Km de rails, et vous enjoint à contempler de magnifiques paysages marocains ponctués de hautes dunes, de barraquement nomades et de chétives bourgades délaissée. C’était magnifique. Alors merci à tous pour ces excellents souvenirs.

Molécule en cuisine

4 novembre 2011 Category :cuisine Off

La gastronomie moléculaire est la recherche et perception des phénomènes qui surviennent lors des modifications gastronomiques. La gastronomie moléculaire est maintenant captivante et identifiée comme une manière de cuisson. Méthode à la mode pour certains, tendance de fonds pour les autres, la préparation moléculaire n’en reste pas moins une authentique discipline scientifique. Pour Hervé This, physico-chimiste qui est l’un des fondateurs de la cuisine moléculaire, la taille moléculaire assure de mieux modéliser les attitudes chimiques propres de la gastronomie, particulièrement dans les émulsions, les cuissons à cœur, les effets tensio-actifs…

Le nom de la technique provient de l’entrevue de Nicholas Kurti et de Hervé This qui ont admis qu’un domaine scientifique pouvait rapidement être déterminé, non pas dans l’étude des ingrédients, mais, plus spécifiquement, dans l’étude scientifique des pratiques de cuisine. L’un et l’autre ayant procédé à des études sur les technicités physico-chimiques mis en pratique par les manières empiriques de la gastronomie, ils concourent à partir de 1985, et leur collaboration positive ne devait prendre fin qu’avec la disparition de Kurti en 1998, à l’âge de 90 ans.

Le terme « gastronomie moléculaire » invoque à la biologie moléculaire: en 1934, Warren Weaver, alors directeur des National Institute of Health, avait proposé cette nomenclature pour nommer cette nouvelle pratique de la biologie où l’on présentait des méthodes chimiques et physiques. Pour la gastronomie moléculaire, l’objet est la même : initialement, le moteur de la technique correspondait à l’introduction en cuisine de méthodes tirées de la chimie et de la physique.

De nombreux grands restaurateurs s’inspirent des travaux de la cuisine moléculaire, parmi eux, Pierre Gagnaire, Thierry Marx ou Marc Veyrat. La gastronomie moléculaire s’est répandue dans les cuisines. Vous pouvez aujourd’hui réaliser des cours de cuisine moléculaire avec quelqu’uns des grands de la discipline.

Islande, pays à part

19 septembre 2011 Category :destinations Off

L’Islande est littéralement un pays en construction. Localisé sur les deux continents, l’Islande est un pays en construction, avec des volcans qui conçoivent de davantage de terre et qui permettent à ce pays de s’agrandir. L’ile s’est développée au 9ème et 10ème siècle sous l’influence des conquérants des peuples du nord. L’Islande est fier d’avoir le parlement la plus vieille au monde. Le pays, autonome depuis mille neuf cent quarante quatre, est maintenant une ile qui s’échappe d’une crise financière sans précédent, et qui se repose sur des activités tels que le tourisme et tourisme d’affaires, la peche, les biotechnologies, et la peche.

Avec trois cent milles personnes, dont deux cent milles à Reykjavik, la capitale, l’Islande est un petit pays, presque vide, offrant la part belle aux paysages. La géographie et la thermie de pays développent également des scènes magnifiques, ce qui amène particulièrement des Moi de voyageurs chaque année qui viennent apprécier des scènes plus remarquables les uns que les autres. Ce tourisme a entrainé aussi la croissance d’agence séminaire en Islande qui utilisent les trésors des scènes et des activités, pour développer encore l’argent du tourisme.

Parmi les scènes, les vacanciers viennent en masse contempler le Golden Circle, un geyser qui a donné son appellation à tout une zone touristique comprenant un parc national, des geysers, un glacier sur lequel les agence incentive viennent faire de la motoneige et du 4×4, ainsi que des chutes d’eaux superbes. Les globe trotters viennent aussi admirer le Blue Lagoon, une piscine naturelle aux eaux turquoise, devenue un stop obligatoire pour tout séminaire d’entreprise.

L’Islande est également attirante pour les iliens, issu des vikings, et toujours guerriers dans l’âme. Les islandais sont présentemment certains les plus ouverts sur le reste du monde. Et grâce à ces voyages, ils rappatrient chez eux les procédés qui fonctionnent ailleurs, aussi en tourisme, technologie, musique, arts… Tant pour une organisation de séminaire que pour un voyage individuel, l’Islande reste un pays à part, un lieu unique faite de feu et de glace, qui marque les esprits par sa beauté.

Skydiving

1 septembre 2011 Category :sensations fortes Off

La chute libre est sans doute l’un des sports extrêmes que l’on voit le plus. De nombreuses marques ont utilisé le parachutisme pour promouvoir leurs services, et de très nombreux films américains utilisent la chute libre pour paraitre plus attractif. Et il est lisible de réaliser pourquoi. Cet exercice est limite, et il y a quelque chose d’excitant à se jeter dans le vide depuis un avion et chuter vers la terre à plus de 200Kmh.

La plupart des parachutistes ont commencé par le premier saut en chute libre en tandem. Les chuteurs ont ensuite poursuivi jusqu’à dominer totalement les multiples composants pour pouvoir faire un saut en parachute seul. Il y a des milliers de parachutistes avec de la pratique, qui ont des centaines de sauts en parachute, et chacun débute toujours par le même rite, qui est d’emballer leur propre parachute.

Ce rite débute par l’empaquetage du parachute, et le double check de parachute. Puis le chuteur en chute libre valide le AAD qui est l’instrument d’activation automatique du parachute. Le chuteur met ensuite sa combinaison de vol et attache le parachute. le parachutiste valide que tout est ok. Puis le sauteur grimpe dans l’avion. L’altitude moyenne pour faire un saut en parachute est de 4000m, ce qui permet au chuteur de voler pendant près de 60 secondes en chute libre totale. Le saut en parachute peut également être réalisé depuis une altitude de 5,000m, sans ajout d’oxygène. Au-delà, un équipement est nécessaire. Certains parachutistes pratiquent le HALO skydiving, qui leur permet de réaliser un saut depuis l’altitude d’un avion de ligne en croisière, à 30,000 pieds.

Une fois dans les airs, le chuteur profite de sa chute libre jusqu’à une hauteur de 2500 pieds (760m). A ce moment, il ouvre son parachute qui s’ouvre. En chute libre en tandem, c’est l’instructeur qui réalise l’ouverture du parachute. Il y a de nombreux lieux pour effectuer un saut en chute libre en France, comme en Europe. Certains sont plus beaux que d’autres grâce aux paysages.

Un saut en skydive est une expérience vraiment unique, fortes en adrénaline, qui nécessite aussi une bonne condition physique et cardiaque. Un docteur devra vous remettre un certificat médical avant tout saut en chute libre. Mais une fois en l’air, les sensations sont uniques.

Pelagos en Méditerranée

1 septembre 2011 Category :animaux Off

Nager avec les dauphins est une expérience unique pour de nombreuses personnes. Il y a de part le monde de nombreux endroits au sein desquels les dauphins sont habitués à nos rencontres.

Si les navigateurs sont habitués à nager avec les dauphins qui s’amusent avec l’étrave des bateaux, il serait hasardeux de vouloir aller à leur rencontre sans être renseigné. De nombreuses associations gérées par des passionnés permettent d’aller à la découverte de ces dauphins dans des conditions de sécurité irréprochables.

Si vous n’avez pas encore tenté cette expérience ou que vous vouliez offrir une journée extraordinaire à un proche, nager avec les dauphins est sans doute un des meilleurs cadeaux possible. Divers lieux présentent la nage avec les dauphins avec de photos et d’expériences, et de vidéos.

Pour nager avec les dauphins il faudra vous diriger vers Cannes. A 2h de bateau se trouve le sanctuaire Pelagos. Cet espace se situe entre le nord de la Sardaigne, le Sud de la Toscane et jusqu’à la presqu’île de Giens sur l’ Est. Le sanctuaire entoure complètement la Corse. Cette zone est celle qui comporte le plus de mammifères marins comme les baleines, les globicéphales et les dauphins. On y compte 8500 espèces marines différentes.

On parle de réserve car les trois pays concernés qui sont la France, Monaco et l’Italie souhaitent mettre en place des actions de préservation des espèces et de leur environnement. Les dauphins restent des animaux qui évoluent dans un milieu qui n’est pas fait pour l’homme. La nage avec les dauphins reste malgré tout une expérience extraordinaire.