Home> Tags > cours de cuisine

Post about "cours de cuisine"

Cohésion et cuisine

23 décembre 2011 Catégorie :cuisine Off

Ma boite arrange un cours de cuisine. La raison de ce cours est de renforcer l’union des collaborateurs. Ces animations préparées par des agences incentive sont beaucoups réalisées dans les boites. Le cours de cuisine est ludique. Le cours est fait en plusieus groupes de participants. Cette distribution permet de renforcer l’unité du groupe. Durant trois heures les présents composent des plats qui seront ensuite dégustés par un professionnel. Le groupe qui dispose du meilleur plat est vainqueur. Le groupe est très content de collaborer à cette activité. Les assiettes ont par après été mangés par les présents pour profiter de la journée. Le travail de l’agence évènementielle est crucial pour identifier le cuistot pour notre entreprise. L’union collective est la catégorier et la magnitude des corrélations sociales qui existent entre les membres d’une société. Cette notion est usité pour signifier la force de la correspondance du groupe. Le niveau de cohésion collective soutient les développements des associations. Les liaisons sociales sont conçues de manière favorable par les particuliers structurant cette organisation. La connexion est déterminée également par l’intelligence collégiale. L’intelligence collective précise les habiletés perspicaces d’une convention procédant des réactions hétérogènes entre tous les membres. Les agences séminaire sont spécialisées dans l’amplification de cette faculté communautaire.

, ,

Molécule en cuisine

4 novembre 2011 Catégorie :cuisine Off

La gastronomie moléculaire est la recherche et perception des phénomènes qui surviennent lors des modifications gastronomiques. La gastronomie moléculaire est maintenant captivante et identifiée comme une manière de cuisson. Méthode à la mode pour certains, tendance de fonds pour les autres, la préparation moléculaire n’en reste pas moins une authentique discipline scientifique. Pour Hervé This, physico-chimiste qui est l’un des fondateurs de la cuisine moléculaire, la taille moléculaire assure de mieux modéliser les attitudes chimiques propres de la gastronomie, particulièrement dans les émulsions, les cuissons à cœur, les effets tensio-actifs…

Le nom de la technique provient de l’entrevue de Nicholas Kurti et de Hervé This qui ont admis qu’un domaine scientifique pouvait rapidement être déterminé, non pas dans l’étude des ingrédients, mais, plus spécifiquement, dans l’étude scientifique des pratiques de cuisine. L’un et l’autre ayant procédé à des études sur les technicités physico-chimiques mis en pratique par les manières empiriques de la gastronomie, ils concourent à partir de 1985, et leur collaboration positive ne devait prendre fin qu’avec la disparition de Kurti en 1998, à l’âge de 90 ans.

Le terme « gastronomie moléculaire » invoque à la biologie moléculaire: en 1934, Warren Weaver, alors directeur des National Institute of Health, avait proposé cette nomenclature pour nommer cette nouvelle pratique de la biologie où l’on présentait des méthodes chimiques et physiques. Pour la gastronomie moléculaire, l’objet est la même : initialement, le moteur de la technique correspondait à l’introduction en cuisine de méthodes tirées de la chimie et de la physique.

De nombreux grands restaurateurs s’inspirent des travaux de la cuisine moléculaire, parmi eux, Pierre Gagnaire, Thierry Marx ou Marc Veyrat. La gastronomie moléculaire s’est répandue dans les cuisines. Vous pouvez aujourd’hui réaliser des cours de cuisine moléculaire avec quelqu’uns des grands de la discipline.

,